La population de Foix est composée d’une part non négligeable de personnes touchées par la misère, les misères au pluriel. Cette situation n’est pas tolérable. Si la commune n’est ni le seul ni le principal acteur à intervenir dans le domaine de l’action sociale, elle a néanmoins un rôle primordial à jouer, ne serait-ce que pour identifier les personnes en détresse et les orienter convenablement vers les services sociaux.
Nous pensons que le Centre Communal d’Action Sociale ne dispose pas des moyens suffisants pour remplir convenablement sa mission. Nous augmenterons son budget afin de pouvoir recruter du personnel supplémentaire et mettre en place un guichet unique pour les aides sociales, afin de lutter contre le non-recours au droit.

 

Mener une politique volontariste pour réduire la pauvreté

  • Augmenter les moyens financiers et humains du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), pour lutter contre l’isolement de l’ensemble des personnes fragiles et le non recours aux droits (santé, logement, ressources)
  • Créer une maison du numérique pour accompagner les personnes dans leurs démarches internet
  • Impulser des actions d’éducation à l’égalité femmes – hommes, à la sexualité, à la contraception, à l’avortement, notamment dans les quartiers, et soutenir les associations qui proposent des groupes de paroles : abus sexuels, addiction, dépression, les aidants, etc.
  • Développer la cuisine centrale afin de prendre en charge le portage des repas des personnes âgées ou en situation d’incapacité et renforcer la qualité des repas en proposant plus de bio et en privilégiant les circuit courts
  • Négocier avec le SMDEA la gratuité des premiers m³ d’eau, et une tarification progressive qui encourage les économies de la ressource
  • Revoir l’attribution des subventions aux différentes associations à vocation sociale et mieux les associer à la politique communale
  • Prendre position en faveur de l’accueil des migrants
  • Soutenir les associations en lien avec la prison
  • Étudier la possibilité de mettre en place la gratuité ou une tarification sociale sur le service de transport
  • Veiller à la prise en compte des ressources des ménages lors de la mise en place de la Taxe sur les Ordures Ménagères Incitative (TOMI)